27 octobre 2021
Comment réussir son entretien d'embauche

Comment réussir son entretien d’embauche

Lorsqu’on est à la recherche d’un emploi, il faut passer différentes étapes. On commence par l’envoi de CV, des tests et un ou des entretiens. Contrairement à ce que l’on croit, un test réussi ne veut pas forcément dire que la suite est assurée. L’entretien est une étape très importante. Tout peut se jouer là. Un entretien doit se préparer soigneusement au préalable jusqu’au jour de J.

La phase de préparation

Un entretien d’embauche peut avoir lieu avant ou après les divers tests de moralité et de compétence. Parfois, il peut arriver qu’on ait plusieurs entretiens. Dans tous les cas, il faut se préparer, car le seul fait d’un entretien peut décider de la suite des événements. S’il a lieu avant les tests, il se pourrait qu’on passe encore ou pas les autres étapes. Pour s’assurer de réussir son entretien d’embauche, il faut se préparer à l’avance sur salaire-brut-en-net.fr . C’est alors qu’avant un tête-à-tête avec le responsable du  recrutement, il faut connaitre point par point le contenu de son curriculum vitae. Ainsi, si des questions sur le contenu du CV sont posées, on est apte à répondre. D’ailleurs, il est élémentaire que le recruteur demande à ce qu’on parle de son parcours. Il s’attend à ce que les dires du candidat correspondent au contenu de son CV. Le but est de voir la véracité des informations avancées.

Il est important de se renseigner sur la société pour laquelle on postule, mais aussi sur la fiche métier du poste convoité. C’est une marque de professionnalisme et de prise d’initiative. Les questions fréquentes qui se posent pendant un entretien sont à connaitre. Voici une liste non exhaustive de celles-ci :

  • Pouvez-vous me rappeler votre adresse ?
  • Pourquoi avez-vous postulé pour ce poste ?
  • Quel est votre objectif en intégrant notre société ?
  • Quels sont vos centres d’intérêt ? Ensuite, des questions sur ses hobbies peuvent se poser. Par exemple, si on n’aime la boxe, il se pourrait que le recruteur demande ce qu’est un crochet du droit (s’il s’y connait).
  • Quels sont vos atouts selon vous ?
  • Pourquoi avez-vous quitté votre ancien travail ?
  • Qu’est-ce qui vous motive dans le travail pour lequel vous postulez ?
  • Combien de temps comptez-vous rester parmi nous si vous êtes recruté ?
  • Quelle est votre prétention salariale ? Négociable ou pas ?

Normalement, le recruteur ne pose que des questions auxquelles on est censé pouvoir répondre. Des questions pièges peuvent se poser pour détecter les mensonges. Du moment qu’on reste droit, il n’y a pas de souci à se faire.

L’entretien en lui-même

Le jour de l’entretien, il faut être habillé correctement. Une tenue classe est préférable. La première chose qui se verra en entrant dans le bureau du service RH sera l’accoutrement. Pendant l’entretien, il ne faut prendre la parole que lorsque l’auditeur la donne. Avant de s’asseoir, il faut également attendre à ce qu’il nous invite à le faire. Pendant son élocution, il est important de parler clairement et à haute voix. Il faut montrer de l’assurance et oublier le stress. Pour les questions, il faut essentiellement répondre à celles qui sont posées et ne pas faire d’étalage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *