21 février 2024
L’impact de l’intelligence artificielle

L’impact de l’intelligence artificielle au cœur de la rédaction web

Il faut le dire, Chat GPT est en train de révolutionner comme hanter le quotidien de beaucoup de personnes. Depuis plusieurs mois, beaucoup d’entreprises ont passé le cap de l’intelligence artificielle pour booster leur rendement. Cette nouvelle aventure s’accueille avec joie et enthousiasme tout comme elle suscite des angoisses. Voyons en quelques paragraphes les effets que procure l’IA au cœur de la rédaction web.

Des textes très bien schématisés et sémantisés en pagaille

Les nouvelles intelligences artificielles au cœur de la création de contenu sont un gain de temps inestimables pour les agences web. Celles qui doivent produire du contenu à la pelle ne pouvait tomber bien. Cela se traduit bien évidemment par des effets néfastes comme moins de sous-traitance aux rédacteurs web voir du chômage à la pelle.

En effet, cette intelligence artificielle se traduit par des conséquences très enviées par les agences, à savoir :

  • Des textes produits en pagaille en quelques minutes. Or le contenu est ce qui compte le plus pour pouvoir bien se positionner sur les moteurs de recherche. Puis en second lieu pour bien entretenir les sites.
  • Un rendement record pour un taux horaire hors norme. Effectivement, L’IA vient drastiquement réduire les coûts des producteurs de contenus qui peuvent ainsi publier en pagaille.

 Une qualité d’écriture indomptable

L’IA artificielle joue un rôle prépondérant pour beaucoup d’agence de marketing. En jouant sur les données des moteurs de recherches, elle permet de créer du texte sur mesure en prenant en compte les intentions utilisateurs. Cependant, on constate aussi que tout est trop beau pour être vrai. A la lecture, on constate que les textes sont trop parfaits. Ce qui n’est pas du ressort de la plume d’un humain. Effectivement, les mots sont très bien écrits avec une syntaxe irréprochable. Pour enrichir le texte de sa propre main, il est quasiment impossible d’intervenir sans dénaturer le texte. Pourtant, la réalité démontre que le côté marketing n’est pas toujours bien exploité. L’IA produit des titres sensationnels mais qui parfois ne sont pas pour autant accrocheur pour les lecteurs. Il faut donc toujours pensé à alimenter ce besoin entre l’audience et son intérêt.

 Des erreurs monstres dans certains domaines d’activités

Avec le temps, le constat est mitigé. L’IA connaît en effet ses sujets de prédilection sur le bout des doigts pour les thématiques très généralistes. Mais lorsqu’il s’agit de mettre les mains dans le cambouillis sur des sujets très pointus, la rédaction artificielle déraille. De fait on remarque que les textes rédigés peuvent avoir certaines contradictions avec la réalité. Ceci touche des domaines où les connaissances sont très poussées comme la chimie, la jurisprudence dans la religion musulmane et bien d’autres domaines.

Beaucoup de personnes ayant utilisé l’IA ont pointé certaines de ces erreurs sur les réseaux sociaux. Il faut donc toujours relire avant de publier.

 Un risque à prendre pour la présence sur les moteurs de recherche

C’est la question cruciale qui plait comme fâche les partisans de l’IA. Il faut comprendre que beaucoup d’agences jouent sur des domaines extraconcurrenciels. Le risque à prendre consiste à se retrouver face à des textes d’une similarité très proche. En multipliant, l’IA en pagaille, certains sites peuvent directement se voir sanctionné notamment s’ils utilisent les mêmes logiciels. De plus, Google qui domine le marché de la recherche web compte dégainer des filtres pour protéger son algorithme. L’IA peut donc tout à fait donner une longueur d’avance comme être sujette à sanction.

L’empirisme des prochains mois sera certainement l’occasion de tirer des conclusions sur l’usage abusif de l’IA. Néanmoins, cette nouvelle technologie reste révolutionnaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *