6 octobre 2022
effets secondaires CBD

Les potentiels effets secondaires du CBD

À ce jour, peu d’études sont disponibles sur les effets secondaires du CBD. Le CBD étant encore mal connu, il est préférable de commencer par des doses faibles et d’augmenter progressivement le CBD. Lorsque vous commencez à prendre du CBD, n’oubliez pas que le corps a besoin de temps pour s’habituer au changement. En effet, lorsqu’on augmente la dose ou quand on change un médicament en cours de traitement, il faut compter 2 semaines avant d’obtenir les bénéfices attendus.

Existe-t-il des effets secondaires à la prise de CBD ?

L’âge n’a pas d’influence sur la prise de CBD. La dose quotidienne recommandée est la même pour les personnes âgées que pour les plus jeunes. Le poids aussi n’est pas un facteur déterminant. Il faut cependant savoir qu’il existe des dosages différents en fonction du produit choisi : si vous prenez une goutte à chaque repas, il sera donc conseillé de prendre moins si vous pesez moins lourd ou inversement ! Enfin, le sexe ne joue pas non plus sur la quantité à prendre car elle est identique chez tout le monde. Les effets secondaires potentiels du CBD peuvent être : la somnolence, problèmes gastro-intestinaux, bouche sèche, réduction de l’appétit, de la fatigue, nausées… Tous ces effets secondaires dépendent de la sensibilité de chacun, soyez donc vigilant aux moindres effets indésirables après la prise d’un produit à base de CBD. Il est toujours recommandé de consulter son médecin ou un pharmacien au moindre doute.

Quelle quantité pour éviter les effets secondaires du CBD ?

Il est important de savoir que le CBD ne peut pas être utilisé par tout le monde. En effet, il faut avant tout prendre en compte l’âge du patient et son poids. Pour les personnes âgées de plus de 65 ans, la dose recommandée est d’environ 10 mg/jour. Quant aux jeunes patients ayant moins de 18 ans, ils doivent éviter d’utiliser ce produit car il pourrait affecter leur croissance ou encore provoquer des troubles psychiques chez eux. Par ailleurs, on conseille aux femmes enceintes ou allaitantes d’éviter cette substance qui pourrait causer des problèmes à l’enfant à naître ou au bébé allaitant. Dans un premier temps, rappelons que la concentration maximale autorisée par la loi française est fixée à 0, 2 % (soit 20mg/ml). Cela signifie qu’il sera interdit de vendre une huile contenant plus de 0, 2% du principe actif CBD sur sa composition totale ! De plus, si vous souhaitez obtenir des résultats satisfaisants sans risque pour votre santé et votre corps , assurez-vous toujours que les doses prises soient inférieures à celles indiquées ci-dessus . Aussi si vous voulez réduire les effets secondaires possibles liés au CBD , n’oubliez pas non plus de respecter scrupuleusement la posologie définie par votre pharmacien et de choisir une forme pharmaceutique adaptée selon votre besoin (comprimés solubles sous la langue comme gels buccaux).

CBD : Que faire en cas d’effets secondaires ?

Différents effets secondaires peuvent survenir lors de la prise de CBD : sécheresse buccale, vertiges et étourdissements, nausées, sensation d’inconfort dans l’estomac, troubles digestifs (légères diarrhées), maux de tête et diminution de l’appétit entre autres. Ces effets secondaires du CBD demeurent souvent légers et ne mèneront généralement pas à une hospitalisation. Toutefois, si vous êtes victime d’un de ces symptômes, il est préférable d’arrêter tout de suite la prise du produit en question. Également si vous prenez d’autres médicaments, il est préférable de consulter votre médecin ou professionnel de santé pour s’assurer de la compatibilité du produit CBD avec le médicament en question. Vous pouvez aussi appeler le numéro d’urgence du service des urgences de votre région. Si vous remarquez des effets secondaires non mentionnés dans la notice, ou si certains effets secondaires deviennent graves, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.