6 octobre 2022
Conseils pour réussir l’entrée en crèche de bébé

Conseils pour réussir l’entrée en crèche de bébé

La crèche représente un mode de garde avantageux à bien des égards pour les bébés et les tout-petits. Cependant, il faut savoir que l’entrée en garderie est très souvent source d’appréhension et d’angoisse pour les parents. Cela va de soi, ils redoutent le moment de séparation avec leur petit ange. Afin que les parents soient rassurés, l’entrée en crèche de bébé doit être réussie. Une bonne préparation et une communication optimale seront de mise à cet effet.

Voici de précieux conseils pour tous les parents qui souhaitent réussir l’entrée en crèche de bébé.

Préparer le sac pour la crèche

Afin de passer une bonne journée, votre bébé doit disposer de tout ce dont il a besoin dans son sac de crèche. Les tenues de rechange restent des essentiels. Si votre fille entre en garderie après les grandes vacances scolaires, le manteau hiver fille, le gilet ou encore la combinaison viendront compléter ses affaires pour la tenir au chaud. Bien évidemment, si vous avez choisi une rentrée durant une saison ensoleillée, optez au contraire pour des tenues légères.

Le doudou, les couches, le goûter et les biberons doivent aller automatiquement dans le sac de crèche. Et si votre bébé suit un traitement médical spécifique, n’oubliez pas de ranger les médicaments et l’ordonnance dans le sac. Enfin, dans le cas des enfants en âge d’apprendre à marcher, certains établissements demandent souvent des chaussons pour l’apprentissage.

Communiquer avec l’enfant

À un certain âge, notamment vers 8 mois et jusqu’à 3 ans, les tout-petits connaissent ce qu’on appelle : l’angoisse de séparation. De ce fait, pour réussir l’entrée en crèche de bébé, la communication est capitale.

Ainsi, parlez à votre enfant ! Racontez-lui ce qui va se passer : « Tu vas bientôt aller à la crèche ». Expliquez à votre petit loulou pourquoi vous l’envoyez à la crèche. Par exemple : « Maman doit retourner travailler ». Si le tout-petit a des aînés, vous pouvez faire des comparaisons : « Tu sais, ton grand frère est aussi allé à la crèche à ton âge » ou bien « Ta grande sœur va à l’école et toi, tu vas à la crèche ». Pensez entre autres à expliquer au petit ce qu’il va faire à la crèche : « Tu vas rencontrer d’autres petits enfants, comme toi et vous allez faire plein de jeux ». Ce sont tout autant de manières de rassurer votre bébé avant le jour de la rentrée.

Notez que cet échange reste primordial, même si votre bout de chou n’a encore que quelques mois. Dans le cas d’un enfant qui comprend déjà ce qu’on lui dit, parler de cette grande étape lui permettra de connaître ce qui l’attend. Et par la suite, d’affronter tout en douceur la séparation avec les parents.

Ne pas négliger la période d’adaptation

Une période d’adaptation s’avère indispensable pour que bébé réussisse son entrée en crèche. Cette première prendra environ 1 à 2 semaines, en fonction de l’enfant. Pour ce faire, vous pouvez d’abord penser à emmener bébé à la crèche durant les inscriptions. Ce faisant, il découvrira son nouveau monde avant la rentrée proprement dite.

Ensuite, le jour J et les jours qui suivent, les crèches recommandent aux parents de rester quelques heures avec leurs enfants. Cela permet de ne pas trop brusquer la séparation, mais en outre, votre présence mettra l’enfant à l’aise dans cet environnement inconnu. Pour les parents, passer un moment à la crèche est l’occasion de découvrir comment les professionnels de la petite enfance veilleront sur leur trésor. Diminuez après les heures passées à la crèche au fil des jours jusqu’à ce que votre bébé puisse y rester une journée complète sans vous.

Pour réussir l’entrée en crèche de bébé, rassurez-vous auprès des responsables et des équipes qui vont s’occuper de votre petit. Faire connaissance avec les puéricultrices et les éducatrices que votre enfant va côtoyer tous les jours vous rassurera davantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.