7 décembre 2022
auto entrepreneur cuisine à domicile

Comment devenir entrepreneur en cuisine ?

Parmi les métiers d’auto entrepreneur cuisine à domicile, on peut notamment citer le traiteur ou chef à domicile, qui est un métier des plus polyvalents. Mélangé entre le monde de l’évènementiel et de l’hôtellerie, être entrepreneur en cuisine porte principalement sur la volonté de cuisiner pour la satisfaction des convives.

Devenir traiteur à domicile

Le métier de chef à domicile

Le traiteur à domicile est un entrepreneur en cuisine. Engagés dans les préparations de petits plats à emporter et dans les organisations de réceptions, les chefs à domicile conçoivent une multitude de repas à domicile à hauteur de la grande gastronomie, dont :

  • Les apéritifs dînatoires ;
  • Les dîners ;
  • Les buffets ;
  • Les desserts ;
  • Les cocktails ;
  • Les pâtisseries.

Devenir chef relève d’une grande volonté de proposer de belles assiettes pour émerveiller les papilles à travers des aventures culinaires exceptionnelles, au gré des différents menus. Vos convives apprécieront de déguster des plats savoureux faits par un professionnel dans le secteur. Et vous, vous réussirez à coup sûr vos réceptions.

 

La réglementation à suivre

Bien qu’il n’existe aucune réglementation stricte encadrant le métier de chef à domicile, il est essentiel de prendre en compte les différentes règles d’hygiène et sanitaires des métiers de bouche.

Le traiteur gastronomique doit ainsi naturellement veiller à une bonne maîtrise et gestion de :

  • L’hygiène personnelle ;
  • L’organisation des déchets ;
  • Le bon entretien du plan et du lieu de travail ;
  • La chaîne du froid ;
  • L’hygiène des équipements.

Concernant la réalisation des plats, un bon traiteur se doit de préparer des plats sains à partir de produits frais, de saison et dans la mesure du possible, artisanales. Toutefois, si le traiteur est chargé de proposer des boissons alcoolisées lors des réceptions, il est dans l’obligation de détenir une licence pour ne s’exposer à aucun problème.

 

Devenir entrepreneur en cuisine : les démarches à suivre

Auto entrepreneur cuisine à domicile : La déclaration du service à la personne

Pour être chef à domicile, il faut faire une déclaration de SAP ou de services à la personne, en vue d’obtenir le statut d’auto-entrepreneur. Les raisons sont qu’elle permet le paiement par chèques emploi service universel, soit CESU, mais également le crédit impôt de 50% sur le coût des prestations.

 

Auto entrepreneur cuisine à domicile : Les assurances recommandées

Au niveau de l’assurance, il est recommandé de se renseigner ici, car elle n’est pas obligatoire du point de vue légal pour l’auto entrepreneur cuisine à domicile. Toutefois, la protection juridique, l’assurance de responsabilités civile professionnelle, ainsi que l’assurance auto pro sont requises.

Ces assurances permettent respectivement de :

  • Couvrir les frais en cas procédure judiciaire, idéale en cas de litiges ;
  • Couvrir les dommages matériels et physiques causés au client lors de l’exercice de l’activité.

Dans le cas de l’assurance auto pro, elle est conseillée en cas d’utilisation de véhicule personnel dans l’ordre professionnel.

 

Auto entrepreneur cuisine à domicile : Le frais des produits

Concernant la facturation des produits, il est intéressant de se tourner vers les frais de débours, car le chiffre d’affaires autorisé pour les auto-entrepreneurs en cuisine sont limités à 72.500 euros. A l’aide de cette démarche, les frais d’achat peuvent être avancés pour le compte des clients, afin d’être remboursés à la fin de l’activité.

 

Les règles du statut d’auto-entrepreneur

Pour devenir entrepreneur en cuisine, il est nécessaire de choisir un statut. Si le statut d’auto-entrepreneur est choisi pour un régime simplifié, il est indispensable de veiller au respect des règles suivantes :

  • La déclaration de l’activité ;
  • L’immatriculation de l’entreprise ;
  • La déclaration des revenus mensuels ou trimestriels, selon les entreprises ;
  • La rétribution des cotisations avec les charges sociales d’un traiteur à domicile qui représentent près de 22% de son chiffre d’affaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *