5 juillet 2022
Auto-entrepreneur

Auto entreprise : les avantages et les limites

Depuis son avènement en 2009, l’auto-entreprise a connu une croissance exponentielle dans le monde entier. Elle a été d’une grande aide pour tous ceux qui souhaitent lancer leurs activités d’indépendants. Avez-vous prévu de lancer une telle entreprise ? Il s’avère indispensable d’avoir une idée sur les avantages et les inconvénients de ce statut. Découvrez ici les avantages et les limites de l’auto-entreprise.

Les avantages d’une auto-entreprise

Le statut d’auto entrepreneur présente de nombreux avantages qu’il importe d’énumérer. En voici quelques-uns.

Une gestion simplifiée

De nombreux entrepreneurs hésitent à mettre en place leur activité pour ne pas se retrouver dans une gestion d’entreprise trop complexe. C’est totalement le contraire quand il s’agit d’une auto-entreprise. En effet, avec une telle forme juridique, les formalités administratives et les obligations sont considérablement réduites.

En réalité, vous n’avez qu’à remplir quelques conditions et le tour est joué. Il s’agit notamment de :

  • Tenir un cahier de compte avec recettes/dépenses,
  • Délivrer des factures aux clients,
  • Avoir un compte bancaire distinct de votre compte personnel,
  • Faire la déclaration de vos chiffres d’affaires,
  • Contribuer aux différentes cotisations sociales et fiscales.

Comme la gestion d’une auto-entreprise est simplifiée, vous aurez plus de temps pour vous occuper du développement de votre activité.

Les formalités d’ouverture sont rapides

Pour créer une auto-entreprise, les formalités d’ouverture sont réduites au minimum. Aujourd’hui, vous avez la possibilité de faire la déclaration de votre auto-entreprise en ligne. Pour ce faire, il vous suffit de remplir un formulaire et d’y joindre les différentes pièces justificatives.

Un mois plus tard, vous obtiendrez votre numéro de SIRET. Il convient également de souligner que la création d’une auto-entreprise ne requiert pas un apport de capital. De plus, vous n’êtes pas dans l’obligation de solliciter les services d’un expert-comptable.

La possibilité d’un cumul de statut

Pour votre information, entreprendre une activité avec un tel régime est ouvert à tous les profils. Que vous soyez étudiant, salarié, fonctionnaire ou retraité, vous pouvez conserver votre statut tout en complétant vos revenus. Par conséquent, vous avez la possibilité de faire le cumul des revenus provenant de votre activité avec votre salaire.

Les charges sociales sont allégées

Depuis l’année 2020, les auto-entrepreneurs qui répondent à certaines exigences bénéficient de l’ACRE, Aide à la Création ou la Reprise d’une Entreprise. Il s’agit d’un dispositif d’exonération partielle relatif aux charges sociales. C’est une aide valable durant la première année qui suit la création de votre entreprise. À la fin de cette année, l’exonération prend fin et vous serez soumis aux cotisations sociales ordinaires.

Comme vous le savez, les cotisations que vous devez verser sont déterminées en fonction de vos chiffres d’affaires. Il vous revient donc de déclarer mensuellement ou trimestriellement vos chiffres d’affaires en ligne. Ainsi, vos cotisations seront immédiatement calculées et prélevées.

Une bonne visibilité sur l’impôt sur le revenu

Concernant les impôts, les auto-entrepreneurs ont la possibilité de choisir un versement libératoire. Ainsi, lors de la déclaration de leurs chiffres d’affaires, il y aura un pourcentage supplémentaire qui sera prélevé au titre de l’impôt. Ce dernier s’ajoutera par la suite aux cotisations sociales. Les avantages de ce type d’imposition sont de nombreux ordres.

D’une part, vous pouvez désormais payer votre impôt sur le revenu durant toute l’année sans la moindre régularisation. D’autre part, cet impôt est calculé sur la base de vos chiffres d’affaires. Cela veut dire que moins ce chiffre est important, moins l’impôt sera important étant donné que le taux ne varie pas.

 

Les limites d’une auto entreprise

Certes, le statut d’auto-entreprise présente des avantages non négligeables, mais elle comporte également quelques limites.

Un chiffre d’affaires limité

Il existe un plafond annuel à ne pas dépasser en cas d’auto-entreprise. En effet, pour continuer à profiter de ce statut, vous êtes dans l’obligation de limiter vos chiffres d’affaires. Or, ces chiffres sont rapidement atteints surtout quand il s’agit d’une activité d’achat de matières premières.

La couverture sociale est limitée

Les auto-entrepreneurs qui exercent à titre exclusif ne peuvent pas bénéficier d’une même couverture que les salariés. À titre d’exemple, les indemnités journalières en cas de maladie sont octroyées aux artisans et commerçants. Cependant, les activités libérales ne disposent pas de ce privilège. Pire, le délai de carence est appliqué en fonction du début effectif de l’arrêt de travail et du versement des indemnités journalières.

D’un autre côté, la validation des trimestres de retraite n’est possible que lorsque vous atteignez un chiffre d’affaires minimum. Ce dernier est déterminé en fonction du type d’activités que vous pratiquez. De plus, vos droits à la retraite sont déterminés en fonction des cotisations sociales versées.

Pour finir, vous devez savoir que les auto-entrepreneurs n’ont pas accès au chômage et ne cotisent pas à ce dernier, contrairement aux autres statuts.

La responsabilité personnelle de l’auto-entrepreneur est engagée

En réalité, l’auto-entreprise est une forme d’entreprise individuelle. C’est pour cette raison que l’entreprise est enregistrée sous le nom du dirigeant, contrairement aux sociétés. De ce fait, le patrimoine de l’entreprise et celui de l’auto-entrepreneur sont confondus.

En cas de dettes, les biens personnels du micro-entrepreneur ne peuvent pas faire l’objet d’une saisie immobilière. Cependant, vous avez la possibilité de faire une déclaration d’insaisissabilité pour protéger au mieux votre patrimoine.

En somme, une auto-entreprise est un bon projet surtout pour ceux qui veulent franchir un pas vers leur indépendance. Toutefois, elle comporte certaines limites auxquelles il faudra penser avant de s’y lancer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.