6 octobre 2022

Techniques pour mieux gérer ses émotions

Ressentir les émotions est un fait normal de la vie quotidienne. Elles sont régies par les situations dans lesquelles chaque individu est plongé. Bien que les émotions soient des réponses spontanées, il est conseillé de bien les gérer pour éviter qu’elles ne nuisent à la santé et aux relations interpersonnelles.

 

Mesurer l’intensité et l’impact des émotions

Les émotions peuvent se produire sous différentes intensités. Cela ne veut pas dire que les fortes émotions sont forcément les plus nuisibles. Au contraire, c’est le signe que la personne vit pleinement chaque situation au point d’en arriver à un débordement émotionnel.

 

Ce qui est mauvais, c’est lorsque les émotions deviennent incontrôlables. Dans ce cas, elles engendrent souvent des conflits, des difficultés relationnelles, et des réactions physiques inappropriées.

 

En prenant le temps d’évaluer l’impact des émotions sur la vie au quotidien, il sera alors plus facile de prendre des mesures pour résoudre les problèmes.

 

Gérer et non supprimer

Il faut savoir que la gestion des émotions implique le contrôle de celles-ci. Il ne s’agit donc pas de les supprimer pour éviter de les ressentir, mais bien de trouver le bon équilibre entre une émotion dévastatrice et l’indifférence. Dans le cadre de la pratique du développement personnel, la première étape est de les accepter et non de les minimiser. C’est de cette manière qu’on pourra être plus à l’aise face aux émotions et de vivre en harmonie avec soi-même.

 

Dans la gestion des émotions, il est donc important de les considérer comme elles sont. Pour cela, il faut prendre le temps de les identifier et de les caractériser pour mieux reprendre le contrôle. À chaque fois qu’une émotion se produit, cette évaluation permettra de déterminer les moyens pour les apaiser.

 

Il existe différentes solutions pour calmer les émotions. À chacun de savoir ce qui lui convient au mieux. En faisant le tour des possibilités, les pensées seront mieux recadrées. C’est de cette manière qu’une réaction extrême pourra être évitée. Bien sûr, il faut du temps pour parvenir à instaurer cette habitude. Mais en se mettant à la pratique plus tôt, il sera plus facile de l’appliquer.

 

Savoir quand s’exprimer

La réaction à des émotions incontrôlées se fait du tac au tac. Cependant, certaines situations impliquent qu’il faut faire preuve de retenue. Tel est le cas lors d’une discorde avec son supérieur. Dans des moments pareils, les conséquences d’une émotion incontrôlable peuvent coûter cher.

 

Prendre conscience de l’environnement dans lequel on se trouve et de la situation est déjà une grande étape de franchie dans la gestion des émotions. Par ailleurs, prendre la peine de se donner de l’espace est un bon moyen pour se permettre de réagir de manière raisonnable. Dans ce cas, on peut prendre une distance physique : se promener, regarder des vidéos amusantes…  Il est aussi conseillé de créer une distance mentale, à travers la méditation ou une tout autre distraction.

 

Après ce petit moment d’écart, il faut ensuite revenir vers les émotions pour s’assurer qu’elles soient complètement contrôlées. En parler à un proche ou à un thérapeute est bénéfique pour connaître l’état des ressentis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.