24 juillet 2024
Apprenez-en davantage sur les coutumes et les rituels vietnamiens

Apprenez-en davantage sur les coutumes et les rituels vietnamiens

Tout comme n’importe quel pays du monde et notamment ceux du continent asiatique, le Vietnam dispose de ses coutumes et rituels qui constituent sa culture. Certains lui sont spécifiques et d’autres sont similaires à ceux d’autres pays de cette partie du monde. Si vous souhaitez y faire un voyage, il est nécessaire d’en connaitre quelques-uns. Cela vous permet de mieux préparer votre aventure sur cette destination exceptionnelle. Infos.

Savoir vivre vietnamien

A chaque culture ses propres règles. Avant de partir en voyage au Vietnam, il y a plusieurs éléments que vous devrez savoir. De cette manière, vous n’allez pas offenser les locaux involontairement. Voici alors quelques savoir-vivre vietnamiens que vous devrez connaitre absolument.

Dans ce pays, demander l’âge n’est pas impoli comme ça l’est dans les pays occidentaux. Chez les Vietnamiens, les plus âgés sont toujours respectés. Il est aussi nécessaire de connaitre les mots et notions utiles pour les formules de politesse usuelles pour dire, bonjour, au revoir, merci, pardon, etc. Habituellement, les Viet s’inclinent pour légèrement ou effectuent un petit signe de tête quand ils appliquent ces formules. Se prendre les mains ou se serrer les mains surtout avec le sexe opposé ne se fait pas dans ce pays.

Il faut aussi savoir que se déchausser est un signe de respect avant d’entrer dans une maison. La nudité ou encore les tenues trop osées sont à éviter pour ne pas offusquer les locaux.

Lors d’une visite guidée par un guide recommandé par une agence de voyage au Vietnam dans les temples, il faut toujours s’habiller dignement et éviter les tenues courtes ou décolletées. Les objets de culte ne doivent pas être touchés et il faut respecter les indications données par les responsables.

Les traditions à connaitre

Le Vietnam célèbre des évènements divers au cours de l’année. Les touristes qui souhaitent apprendre plus de sa culture peuvent donc profiter de ces occasions pour y faire une découverte. Voici quelques célébrations marquantes dans ce pays :

  • le Têt Nguyên Dan : il s’agit du nouvel an lunaire célébré au Vietnam. Il se déroule à la charnière entre deux années lunaires et il marque la fin d’un cycle de la nature. Il est considéré comme le début de la saison du renouveau à la fin de l’hiver et au début du printemps.
  • le Têt Khai Ha : la célébration se déroule au 7e jour du premier mois lunaire. Les Vietnamiens effectuent des séances d’offrandes et de prières aux ancêtres. Ils leur demandent bénédiction pour l’année à venir.
  • le Têt ThuongNguyên (Têt Nguyêntiêu) : au 15e jour du premier mois lunaire, cette fête est aussi célébrée dans les pagodes et temples. Les personnes âgées y viennent pour honorer l’anniversaire de la naissance de Bouddha. Elles brulent des encens et apportent des offrandes de toutes les sortes.
  • le Têt Trung Thu (Fête de lami-automne) : cette date se située au 15e jour du 8e mois lunaire. Ce sont surtout les enfants qui effectuent la célébration. Ils peuvent aussi être assistés par les grandes personnes. Chant, danse et parade avec les lanternes symbolisent l’évènement. Il y a aussi des festins constitués principalement de fruits et de gâteaux que les adultes préparent pour eux.
  • Cérémonies religieuses : Le Vietnam est un pays avec une diversité religieuse, y compris le bouddhisme, le confucianisme, le taoïsme, le christianisme et le caodaïsme. Chaque religion a ses propres rituels et cérémonies, qui sont suivis par les croyants lors des prières, des offrandes et des festivals religieux.

Ces exemples illustrent quelques-unes des coutumes et des rituels vietnamiens les plus répandus, mais il y en a bien d’autres. Il est important de noter que les coutumes et les pratiques peuvent varier d’une région à une autre et d’une famille à une autre. Pour en apprendre davantage, il est recommandé de lire des livres spécialisés, de consulter des ressources en ligne ou d’échanger avec des Vietnamiens ou des experts de la culture vietnamienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *