6 décembre 2021
garde meuble paris

13 questions à poser avant de louer un garde meuble à paris

13 questions à poser avant de louer un garde meuble à paris

Avant de louer une unité de stockage, assurez-vous de lire cet article de blog. Il répondra aux 13 questions auxquelles il faut répondre avant de louer une unité de stockage à Paris. La plus grande question est généralement « combien ça coûte ? » et nous avons toutes les informations sur ce sujet !

Allez-vous bientôt vous rendre en France ? Si c’est le cas, vous vous demandez probablement s’il existe des règles pour apporter vos affaires dans le pays. Eh bien, voici ce que tu dois savoir !

1) Quelles sont les heures d’ouverture de l’entrepôt, y compris les jours fériés et les week-ends ?

Lorsque vous vous absentez, vous voulez savoir quand votre unité sera accessible

Certains entrepôts à Paris ou en France n’ont pas toujours quelqu’un à l’unité. Assurez-vous qu’ils peuvent vous aider même s’il n’y a personne sur place en fournissant un numéro de téléphone !

Vérifiez également s’ils travaillent les jours fériés et les week-ends. C’est à ce moment-là que vous serez le plus présent !

Si votre logement est fermé pendant ces périodes, vous pourriez en trouver un qui est ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Cependant, nous vous recommandons de vérifier d’abord auprès de vos voisins si cela les dérange !

2) Quel est le loyer mensuel d’un espace d’entreposage de 10×10 ?

C’est la première question que vous devez vous poser : combien cela coûte-t-il ?

Il est important de demander combien coûte le dépôt de garantie, et s’ils acceptent les cartes de crédit ou les espèces .

Certains entrepôts vous demandent de verser une caution pour le mobilier, mais celle-ci n’est pas remboursable si quelque chose arrive à vos articles. Vérifiez d’abord avec eux ! La meilleure façon de vous protéger serait de souscrire une assurance locataire qui vous rembourse les dommages ou le vol qui pourraient survenir. Vous pouvez également demander si ils disposent d’un système de vidéosurveillance.

Si vous voulez rester à Paris à long terme, vous pouvez envisager de demander une réduction si vous êtes prêt à signer pour 6 mois ou plus. Si vous faites cela, assurez-vous qu’il n’y a pas de pénalité pour résiliation anticipée du bail !

3) La location inclut-elle une assurance ou d’autres frais ?Il est important de savoir ce à quoi vous vous engagez.

Certains endroits peuvent inclure une assurance ou l’utilisation exclusive de l’entrepôt, tandis que d’autres facturent un supplément pour ces options.

Vous pouvez également demander s’ils fournissent des cartons et autres matériaux d’emballage. Et il est toujours bon de demander quelles sont les heures d’ouverture de leur portail… restent-ils ouverts tard le soir ? Qu’en est-il des jours fériés et des week-ends ?

Vous devez savoir s’ils vous laisseront utiliser un code ou une clé, ou si quelqu’un doit être présent avec vous. Vous devez également leur demander si d’autres personnes peuvent avoir une copie du code d’accès.

4) Est-il possible d’acheter plus d’un mois à la fois (ou de racheter votre contrat) ?

Si vous avez besoin de plus de temps, demandez s’ils exigent une location minimale d’un mois.

Il peut aussi arriver que vous souhaitiez stocker vos affaires plus longtemps que ne le permet votre contrat, il est donc important de savoir quelle est la pénalité si vous essayez de rompre avant la fin du bail ! Dans ce cas, renseignez-vous sur le préavis à respectersi vous souhaitez résilier le contrat avant la date prévue.

Il est essentiel de demander en quoi consiste leur système de sécurité et comment ils peuvent protéger vos affaires contre le vol. Assurez-vous également que l’endroit est bien éclairé, car il sera difficile d’y accédervotre unité si elle se trouve dans un sous-sol sombre et sans éclairage.

Comment vont-ils expédier vos biens au centre de stockage ? C’est souvent moins cher que vous ne le pensez ! Certains endroits offrent des services d’expédition gratuits ou à prix réduit, alors renseignez-vous à ce sujet lorsque vous prenez vos dispositions.

5) Quels sont les modes de paiement acceptés (espèces, chèque, carte de crédit, carte de débit) ?

Il est préférable que vous puissiez payer par carte de crédit, car certaines installations de stockage peuvent facturer le traitement des cartes de crédit.

Certains établissements acceptent également les chèques, mais renseignez-vous d’abord sur leur politique ! Selon le pays d’origine, il peut être difficile d’encaisser des chèques étrangers – c’est un point à surveiller (sans jeu de mots).

Le plus important à retenir est de poser toutes vos questions et de vous assurer que vous savez ce que dit le contrat ! N’oubliez pas que si cela semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas.

N’oubliez pas que vous pouvez rompre un bail à tout moment, à condition de donner un préavis suffisant. De même, ne laissez pas le dépôt de garantie vous effrayer… tant quevous n’endommagez pas l’unité, vous la récupérerez !

6) Avez-vous accès à votre unité de stockage 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, ou seulement pendant les heures de bureau ?

Si vous avez besoin d’un accès 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, cela peut valoir la peine de payer un supplément pour ces options.

Lorsque vous vous renseignez sur les heures d’ouverture du portail, demandez également ce que vous pouvez faire si vous êtes enfermé à l’extérieur de votre unité la nuit ou le week-end. Certaines installations de stockage disposent d’un service d’urgence après les heures d’ouverture, qui viendra ouvrir votre unité. Ces services ne sont pas gratuitsCependant, il n’est pas possible de le faire. D’autres endroits offrent un clavier, de sorte que vous pouvez utiliser votre code personnel pour accéder à l’unité à tout moment.

7)Y a-t-il une limite au nombre de livraisons par mois ?

Peu de gens le savent, mais certaines installations de stockage limitent le nombre de livraisons que vous pouvez effectuer par mois. Par exemple, si vous devez apporter des articles volumineux et encombrants plusieurs fois par mois, ils peuvent vous demander de louer une deuxième unité.

Ces règles varient d’un établissement à l’autre, alors appelez et renseignez-vous ! Si votre contrat ne mentionne pas les livraisons, n’ayez pas peur de demander ! Appelez l’établissement et demandez poliment quelles sont vos options.

8) Y a-t-il un espace de stockage supplémentaire qui peut être loué (ou est-ce une option) ?

Il se peut que vous ayez plusieurs articles volumineux qui ne sont pas inclus dans votre unité de stockage. Si c’est le cas, demandez s’ils ont d’autres options de self-stockage que vous pouvez louer.

Si ce n’est pas le cas, il pourra peut-être vous recommander un autre établissement à proximité où vous pourrez entreposer certains de vos biens ! Certaines installations permettent même de garer des voitures ou de petites caravanes sur leur propriété.

9) Quelles sont les conditions du contrat (y compris les conditions d’annulation) ?

N’oubliez pas de demander quelles sont vos options de résiliation. Renseignez-vous sur le préavis à donner et sur le moment où il est possible de résilier un contrat.

Toutefois, si vous louez une unité pour une longue période (par exemple, un an ou plus), réfléchissez-y à deux fois avant de signer un contrat ! Si le centre de stockage augmente ses prixou si vous devez annuler votre unité, il y a généralement des frais élevés pour une annulation anticipée du contrat.

10) Quand la location commence-t-elle (le jour de la signature, le 1er du mois suivant, etc.) ?

La plupart des installations facturent les frais de stockage sur une base mensuelle. Si vous ajoutez une période supplémentaire à un contrat existant (c’est-à-dire si vous ajoutez un mois supplémentaire), ces frais seront calculés au prorata.

Encore une fois, si vous prévoyez de garder votre unité pendant plusieurs mois ou plus, demandez à votre gestionnaire quelles sont les options de prix à long terme. De cette façon, vous pourrez économisez de l’argent et faites une bonne affaire sur votre unité de stockage. consulter ce site pour en savoir plus sur les garde meuble à Paris.

Certains établissements vous permettent de « garder » un box jusqu’à deux semaines pendant que vous remplissez les formalités administratives nécessaires. Ils entreposeront vos biens pendant cette période, mais ce service est généralement payant.

Conclusion sur: »13 questions à poser avant de louer un garde meuble à paris« 

Paragraphe de conclusion : Une unité de stockage à Paris peut être un sauveur de vie, et nous sommes ici pour vous aider à trouver le meilleur pour vos besoins. De la gamme de prix aux caractéristiques de sécurité, nous avons toutes les informations dont vous avez besoin pour que la location d’une unité de stockage soit sans souci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *