21 octobre 2020
Ambulance Marseille la Timone

Prise en charge des frais de transport en ambulance Marseille

Pour vos déplacements médicaux, votre médecin décidera selon votre état de santé si vous avez besoin d’une ambulance Marseille. Si c’est le cas, il vous délivrera une prescription médicale de transport appelée également bon de transport. Celle-ci pourrait vous faire bénéficier d’un remboursement des frais par l’Assurance Maladie.

Dans quel cas est-ce qu’une ambulance vous sera prescrite ? Dans quelle situation avez-vous droit à la prise en charge ? Comment pouvez-vous l’obtenir ? Combien coûte ce remboursement ? Les réponses ci-après.

Dans quel cas votre médecin vous recommande l’ambulance ?

Votre médecin traitant vous prescrit une ambulance selon votre état de santé et votre degré d’autonomie. Elle sera nécessaire si vous avez impérativement besoin :

  • d’être allongé ou semi allongé,
  • d’être surveillé de manière stricte par un professionnel qualifié,
  • d’être transporté sur un brancard ou porté,
  • de bénéficier de conditions parfaites d’asepsie (absence de germes).

Vous êtes libre de choisir l’ambulance Marseille qui vous convient. Un bon de transport vous sera fourni par votre médecin pour pouvoir bénéficier des services de l’ambulance et, par la même occasion, bénéficier d’une prise en charge par la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie).

Quelles situations ouvrent droit à une prise en charge des frais de transport en ambulance ?

 L’Assurance maladie peut prendre en charge vos frais de transport, sous certaines conditions.

Vos va-et-vient en ambulance doivent être en rapport avec :

  • une entrée ou une sortie de l’hôpital,
  • une hospitalisation, quelle que soit la durée (complète, partielle ou ambulatoire),
  • une consultation pour un appareillage,
  • un traitement ou des soins réalisés liés à une affection de longue durée (ALD) et suite à un accident de travail ou une maladie professionnelle,
  • les soins d’un enfant ou d’un adolescent dans un centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP) ou médico-psychopédagogique (CMPP).

Avec un accord préalable de l’Assurance Maladie, cette prise en charge peut également avoir lieu lorsque :

  • votre état de santé nécessite une surveillance et/ou d’être allongé,
  • votre traitement requiert plus de 4 transports de 50 km sur une période de deux mois,
  • la distance du trajet à l’hôpital compte plus de 150 km.

Si vous êtes concernés par un de ces cas, alors vos frais de transport peuvent être remboursés. Il suffit que vous ayez le bon de transport.

Prix du remboursement, jusqu’à combien ?

La prise en charge de frais de transport par l’assurance maladie est généralement de 65% dans la limite de ses tarifs. Dans certains cas, comme dans le cadre d’une ALD, accident de travail, transport d’enfants et adolescents accueillis dans des centres d’action médico-sociale précoce (CAMSP) par exemple, vous pouvez avoir droit à un remboursement allant jusqu’à 100 %.

Quelles formalités sont demandées pour obtenir le remboursement ?

En plus de la prescription médicale de transport, si nécessaire avec une demande d’accord préalable, vous devez encore adresser à votre CPAM d’un justificatif de paiement à savoir la facture de votre transport sanitaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *