4 décembre 2020
Lingerie féminine

Lingerie féminine : la beauté avant tout

Que l’on soit une femme rebelle, une femme tenace, une femme discrète ou bien réservée, le port d’une lingerie est une priorité. Elle définit son image, ses goûts et même ses envies. Et pourtant, il existe bien des femmes qui ignorent complètement tout de cet univers bien vaste. Pour tout comprendre, voici quelques petits conseils.

Lingerie : un symbole de féminité

La lingerie est l’ensemble des pièces vestimentaires que les femmes dissimulent au fond de leur vêtement, que ce soit pour séduire ou pour se sentir à l’aise quelles que soient les circonstances. Symbole de féminité, la lingerie se porte avec grâce et art et même si on parle de sous-vêtement, elle apporte une meilleure estime de soi-même. Certaines femmes ont plus confiance en elle en portant par exemple un tanga ou un push-up. Elle doit être à l’aide en portant une lingerie qui leur conviennent et correspondent à leur besoin. D’autre part, la plupart des femmes modernes sont des personnes pressées et qui n’accordent de l’importance que ce qui est visible à l’extérieur. Et pourtant, les sous-vêtements, ça compte vraiment et ça fait ressortir toute sa féminité. Certaines ignorent la taille de leur soutien-gorge tandis que d’autres adoptent un dessous qui ne leur met pas en valeur. Alors que faut-il choisir dans ce cas ? Une lingerie est à la fois un atout beauté et une arme de séduction, il serait bien dommage d’avoir une faute de goût. Le choix doit se faire principalement selon sa morphologie et selon la taille de sa poitrine. Mais pour avoir tout bon en lingerie, il faut s’inspirer de la création Victoria’s Secret.

Soutien-gorge : la pièce maitresse d’une lingerie

En lingerie, les soutien-gorge ne sont pas des choses que l’on adopte facilement. Ils doivent être notre meilleur allié. Pour être bien à son aise, on doit alors choisir la bonne taille en fonction de sa poitrine. Que l’on possède une petite ou forte poitrine, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les tailles. L’important ce n’est pas de masquer les défauts de son corps mais plutôt d’être à l’aise en portant sa lingerie. Pour les fortes poitrines, mieux vaut se tourner vers la forme corbeille et de bien maintenir la poitrine avec les baleines. Pour les bonnets D, un maintien plus soutenu est de rigueur. On renonce alors au push up et on mise de préférence sur les formes armaturées. Les bretelles plus large font aussi un petit effet pour apporter un maximum de confort que ce soit pour le dos que pour les épaules. Pour les petites poitrines, on adopte le push up et on reste fidèle à la lingerie fine. Les formes sans corserterie sont donc à privilégier. On peut également choisir les formes du soutien-gorge selon les vêtements. Pour un décolleté, ce sera du push-up. Pour un chemisier large, une lingerie fine mettra en valeur sa silhouette.
Bien choisir les dessous
Les dessous d’une lingerie se choisissent avec art mais selon aussi sa morphologie. Un boxer saura convenir aux fesses rebondies tandis que le shorty ira parfaitement sur les fesses plus ou moins plates. Il faut en tout cas jouer sur la transparence pour porter des dessous de façon discrète. Enfin, ceux qui ont un petit ventre pourront opter pour des culottes tailles hautes. Il existe un nombre incroyable de modèle mais toutes les pièces de lingerie ne se valent pas. Le choix de la couleur dépend du type de vêtement mais aussi de l’occasion. Comme la tendance est aux sous-vêtements en dentelles, il est conseillé de prendre le temps de choisir la lingerie qui lui correspond le mieux, qui le fait sentir femme et sexy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *